Que peut-on valoriser lors de la vente d’une auto entreprise ?

Que vous soyez acheteur ou cédant, sachez qu’il existe plusieurs méthodes dans l’évaluation d’une auto-entreprise ciblée pour une acquisition ou dans le cadre de la valorisation pour une vente. 

Note : vous avez pour idée d’arrêt votre entreprise ? Avant de fermer votre auto-entreprise, pensez à essayer de la valoriser et vendre vos actifs !

Dans cet article, vous retrouverez plusieurs conseils pour vous aider à valoriser une auto-entreprise si vous avez dans l’idée de la vendre ou des conseils, au contraire, qui vous permettront de mieux négocier un achat.

valoriser une auto entreprise, la collecte d’Informations :

Lors de la première réunion ou prise de contact avec un cédant, celui-ci devrait pouvoir fournir les informations suivantes :

(Note : il est tout à fait possible et même fréquent, que le propriétaire vous demande de signer un NDA ou un contrat de confidentialité)

– Les déclarations du CA sur les 3 dernières années

– Le contrat de bail commercial à jour s’il y a des locaux (portez une attention particulières à celui-ci : comment le cédant est-il engagé, quelles sont les conditions etc …

– La / les fiches de paie si il y a un employé, un stagiaire ou un apprenti dans l’auto-entreprise

– Les contrats de crédit-bail pour le matériel loué si existant. Il est très fréquent par exemple, dans certains métiers que l’on doive louer du matériel pour exercer : les travaux de diverses sortes, du matériel de tournage etc …

– Les budgets de communication et marketing qui sont utilisés par l’auto-entreprise, qui vous donneront une idée concrète de comment l’entreprise génère de nouveaux clients et les fidélise.

– L’inventaire du matériel et des machines, entre autres. Qu’est-ce qui est prévu, dans la vente de l’auto-entreprise ? machines, ordinateurs, tablettes, matériel …

– Un inventaire également des stocks présents dans l’entreprise. Dans le cadre d’une activité e-commerce par exemple ou commerce plus traditionnel il est très fréquent de vendre son stock.

Votre diagnostic externe, avant l’évaluation : 

Les diagnostics externes portent sur des aspects tels que la dynamique du marché, l’environnement socio-économique, les taux d’intérêt, les changements législatifs, les avancées technologiques, et l’existence de produits de substitution. Ici, c’est le moment de ressortir vos cours de marketing et vos plus belles matrices 😉 SWOT, PESTEL, PORTER ….

Les diagnostics internes se concentrent sur les ressources humaines, les outils de production, les aspects commerciaux, la situation financière, les considérations juridiques et fiscales, entre autres.

Ici, il en va de votre propre analyse, appuyez-vous sur des sources fiables et n’hésitez pas à aller questionner des anciens clients, des clients actuels, des fournisseurs etc … Ce qui vous donnera une idée souvent plus claire et objective de l’auto entreprise concernée.

Ajustement Économique des Informations :

Même si on ne vend pas une auto-entreprise à proprement parlé (car celle-ci est directement rattachée à une personne, il est tout à fait possible de valoriser les actifs d’une auto-entreprise, de la même manière qu’on le ferait pour une entreprise plus classique de type SARL ou SAS.

Ici, es ajustements économiques clés consistent à éliminer les non-valeurs, évaluer les actifs immatériels tels que le fond de commerce, les brevets et les marques, ajuster la valeur des actifs immobilisés, et corriger les passifs pour assurer une détermination précise du prix de l’auto-entreprise.

Choix de la Méthode d’Évaluation :

Considérez divers facteurs tels que l’expertise, l’expérience, la qualité de la clientèle, l’image de marque, les avancées technologiques, les droits au bail, l’emplacement commercial, et le réseau de distribution lors du choix d’une méthode d’évaluation.

Il existe plusieurs approches pour évaluer les auto-entreprises et méthodologies. Dans cet article, nous en verrons quelques une, comme suit :

– Méthodes basées sur les actifs :

Valorisation de l’auto-entreprise en fonction de ses possessions. C’est la méthode la plus brute et qui prend peut ne pas prendre en compte des éléments plus qualitatifs.

– Méthodes basées sur les revenus :

Valorisation de l’auto-entreprise en fonction de ses bénéfices réalisés et projetés. Comme son nom l’indique, l’auto-entreprise sera évaluée en fonction de son historique et de ce qui est prévu.

– Méthodes comparatives :

Détermination de la valeur de l’auto-entreprise en la comparant à d’autres, et donc des entreprises concurrentes, qui sont sur le même marché.

À ce stade, l’objectif principal est d’obtenir une valeur “finançable” pour valider la viabilité financière de l’acquisition d’auto-entreprise dans votre plan financier. Notez que ces méthodes d’évaluation sont techniques et complexes ; demandez l’aide de spécialistes est recommandé à cette phase de négociation.

Détermination du Prix Final

Bien que l’évaluation établisse un cadre pour les discussions, le prix final résulte des négociations entre l’acheteur et le vendeur. Il devrait correspondre à la capacité financière de l’acheteur et à l’acceptation du vendeur.

3 étapes possibles de négociation :

La lettre d’intention :

Une lettre envoyée au cédant précisant la proposition de rachat. Souvent les éléments suivants sont inclus dans une lettre d’intention :

  • introduction : présentation acheteur, confirmation de l’intérêt …
  • évaluations financières : présentation des méthodes utilisées, proposition de prix d’achat
  • Conditions de transacation
  • Conditions de clôtures
  • Engagements post acquisition
  • Approbation règlementaires
  • Confidentialité
  • Due diligence
  • Echéanciers
  • ….

Offre Conditionnelle :

Une offre conditionnelle est une proposition d’achat ou de transaction qui dépend de la réalisation de certaines conditions spécifiques.

En d’autres termes, l’acheteur stipule que son engagement d’acheter est contingent à la satisfaction de certaines exigences ou circonstances particulières. Ces conditions sont généralement énoncées clairement dans l’offre et peuvent concerner divers aspects de la transaction.

Offre Ferme :

Vous êtes certain de l’achat, soutenu par la confirmation d’experts. Votre engagement est irrévocable.

En conclusion, une évaluation et une négociation méticuleuses sont essentielles pour une acquisition d’auto-entreprise réussie et financièrement viable.


dans la catégorie :

image vendez votre micro