Les pièges à éviter lors de la vente de votre micro-entreprise

Eviter les erreurs lors de la vente d’une micro-entreprise : La vente d’une micro-entreprise peut sembler une tâche longue et ardue, mais avec une bonne préparation et les bons éléments, le processus peut être fluide et réellement avantageux pour le vendeur. Que vous souhaitiez passer à un nouveau projet ou prendre votre retraite, voici un guide détaillé pour vous aider à vendre votre micro-entreprise efficacement, et surtout éviter les pièges existants.

Comme pour la majorité des articles ici, nous allons nous arrêter sur l’expression “vendre une micro entreprise” : nous parlons ici de vente d’actifs et fonds de commerce. Le micro entrepreneur va donc se consacrer à vendre en valorisant son travail et différents investissements sur les derniers mois / années.

Vendre une micro-entreprise est une décision majeure qui peut avoir des répercussions financières et émotionnelles importantes. Bien que le processus puisse être gratifiant, il comporte également des risques. Cet article explore les principaux pièges à éviter pour assurer une vente réussie de votre micro-entreprise.

Négliger la préparation des documents

Quand vous achetez un outil pour bricoler ou un nouvel appareil technologique, vous vous attendez à avoir toutes les informations concernant son utilisation, avec notamment son potentiel. Lorsqu’il s’agit de valoriser actifs de micro-entreprise c’est exactement la même chose, l’exercice consiste à coucher sur le papier tous les éléments qui peuvent être valorisés de la micro-entreprise.

Des documents financiers incomplets ou mal préparés qui représentent la santé de la micro-entreprise peuvent repousser les acheteurs potentiels. Il est crucial de présenter des états financiers clairs et détaillés, même pour une micro-entreprise. Certes, les documents nécéssaires sont beaucoup moins nombreux que lors de la vente d’une entreprise avec une structure juridique plus importantes comme une SAS ou une SARL, mais rassurer les potentiels acheteurs avec ces documents reste quand même indispensable. Ces documents doivent être à jour et refléter fidèlement la santé financière de votre micro-entreprise (voir notre article “6 étapes pour vendre votre micro-entreprise”). Outre la partie financière qui est relativement importante sachez aussi que toute presentation marketing sera également importante dans votre approche : on pense notamment à une présentation succincte de la micro, le marché, son potentiel, …Il faut pouvoir donner envie à un potentiel acheteur !

Sous-estimer la valeur de votre micro-entreprise

Il y a deux écoles : les micro entrepreneurs qui sous-estiment la valeur de leur micro-entreprise et ceux qui la sur estime !

L’un des plus grands pièges est de sous-estimer la valeur de votre micro-entreprise. N’hésitez pas à passer par un expert pour obtenir une estimation précise de la valeur de votre micro-entreprise si vous n’arrivez pas à vous décider : il serait quand même bien dommage de passer à côté d’une belle opportunité ! Sur ce point, sachez que de nombreux éléments peut être valorisés lors de la vente d’actifs d’une micro entreprise, des éléments dont nous n’avons même pas imaginé ! Par exemple, le nom de domaine d’un site internet peut parfois être un excellent élément à valoriser, ou encore la communauté que vous avez sur vos réseaux sociaux, que vous avez réussi à fédérer avec tous vos efforts.

Ignorer la transition avec le repreneur après la vente de vos actifs de micro-entreprise

La phase de transition post-vente de micro-entreprise est souvent négligée, elle est pourtant cruciale. Prévoyez une période de transition où vous pouvez former et assister le nouvel acheteur de votre micro-entreprise. Pourquoi ? tout simplement parce qu’une transition qui se passe bien peut renforcer la relation de confiance entre le vendeur et l’acheteur, mais aussi et surtout pour le fait que plus vous assisterez, plus vous limiterez les besoins et questions après le vente. Ainsi, vous pourrez pleinement vous consacrer à votre nouveau projet !

Ne pas prendre en compte les aspects légaux

A ce sujet, voir notre article “ce qu’il faut savoir sur la cession de micro-entreprise” (https://blog.vendez-votre-microentreprise.fr/cession-micro-entreprise-ce-quil-faut-savoir/)

Ignorer les aspects légaux peut entraîner des complications avant la vente, pendant la vente et après la vente, ce point est donc à ne surtout pas négliger.

Il est ici essentiel de rédiger un contrat de vente complet et de s’assurer que toutes les obligations légales sont respectées (dans le cadre de la vente de fonds de commerce on pense notamment à toutes les démarches liées). Travailler avec un avocat spécialisé ou un comptable en transactions commerciales peut vous aider à éviter les erreurs juridiques coûteuses. Certes, la prestation aura un coût initial mais vous vous achèterez de la tranquillité.

Ne pas communiquer avec les potentiels acheteurs

Une communication inefficace avec les acheteurs potentiels peut nuire à la vente de vos actifs et autres fonds de commerce de votre micro entreprise, et c’est dommage ! Si il y a bien deux maîtres-mots ici, c’est : transparence et réactivité. Si vous passez par notre plateforme dédiée à l’achat / revente de micro-entreprise (https://vendez-votre-microentreprise.fr/), lorsqu’un potentiel repreneur de votre activité rentre en contact avec vous, vous avez 7 jours pour lui répondre : n’attendez pas ce délai ! Montrez-lui que vous êtes réactif(ves)s et que vous pouvez répondre à ses questions rapidement. Enfin, nous ne reviendrons pas sur ce sujet dans cet article car celui-ci a été abordé plusieurs fois dans d’autres articles de notre blog, mais préparez bien toutes les informations et les documents nécéssaires et qui vous permettront de rassurer le potentiel acheteur.

Nous ne le dirons jamais assez, fournir des informations précises et honnêtes sur votre entreprise peut instaurer la confiance et faciliter la transaction.

Fixer un prix de vente irréaliste

Fixer un prix de vente trop élevé ou trop bas peut décourager les acheteurs potentiels. Un prix trop élevé peut rendre votre entreprise moins attractive, tandis qu’un prix trop bas peut susciter des doutes sur sa valeur réelle. Effectuez une analyse comparative du marché pour déterminer un prix compétitif et réaliste. N’hésitez pas à vous faire accompagner sur le sujet et n’oubliez pas de valoriser tous les éléments de votre micro-entreprise : marketing, base clients, stocks etc …

Ne pas utiliser de plateforme web pour mettre en vente votre micro-entreprise

Le premier bon réflexe à avoir est de mettre en vente votre micro-entreprise sur la plateforme numéro 1 en France dédiée : https://vendez-votre-microentreprise.fr/ pour rappel, c’est complètement gratuit donc il serait bien dommage de s’en priver ! Le travail des équipes de chez “vendez votre micro-entreprise” est de réunir potentiels acheteurs et potentiels vendeurs, il n’y a donc pas meilleur endroit que sur la plateforme pour la mettre en vente !

Ne pas utiliser des conseils de pro

Nous l’avons souvent dit dans cet article, mais très, souvent, dans le cadre de la vente d’une micro-entreprise, il sera très judicieux de vous faire accompagner par un professionnel pour vous assurer que tout se passe au mieux pour le vendeur et l’acheteur.

  • Marketing et communication : Ces personnes là vont pouvoir vous aider dans la rédaction de votre offre de micro-entreprise et vous aider à avoir un maximum de contact / potentiels acheteurs. Ces personnes pourront également vous permettre de réaliser de belles présentations pour votre micro-entreprise en vente.
  • Avocats / comptables / notaires : Très conseillés et quasi indispensables pour assurer la vente de fonds et d’actifs d’une micro-entreprise, ces professionnels sauront également vous accompagner pour être le plus efficace dans votre vendre de micro entreprise.

Pour conclure, décider de vendre une micro-entreprise n’est pas une étape à prendre à la légère, il est indispensable de se renseigner en lisant ce type d’article mais aussi et surtout en se faisant accompagner par les bons professionnels. Pour voir toutes les micro entreprise en vente, cliquez ci-dessous :

image vendez votre micro