Les millennials et le freelance

Pourquoi les millennials préfèrent le travail en freelance plutôt que dans une entreprise traditionnelle ?

Il n’est pas rare de se demander pourquoi il semble qu’une personne plus jeune préférerait travailler en tant que freelance plutôt que dans un environnement d’entreprise plus “classique”. Depuis quelques années, un départ massif des postes en entreprise a été observé et notamment sur la côté Ouest des US. Certains, comme des directeurs de l’ingénierie ou des développeurs qualifiés, gagnant bien au-delà de cinq chiffres, ont pris la décision de quitter, non pas par aversion envers leur poste, mais en raison d’une incompatibilité avec le style de vie recherché. Ce phénomène n’est pas isolé à une personne, une génération ou une culture en particulier. Les millennials, en tant que groupe démographique, sont de plus en plus enclins à privilégier le freelancing par rapport à la routine du 9 à 5.

Pourquoi cette tendance émerge-t-elle ? Pourquoi abandonner un poste en entreprise avec ses avantages et la sécurité d’un salaire garanti au profit du monde du freelancing ? Nous sommes à l’ère du freelance en ligne, et les millennials tirent pleinement profit de cette opportunité. Ci-dessous, nous explorerons les quatre principales raisons pour lesquelles un millennial préférerait travailler en freelance plutôt que dans une entreprise.

Équilibre travail-famille

Les millennials et le freelance : ceux-ci privilégient la famille par rapport au travail. Le travail est perçu comme un moyen de subsistance, et non une définition de soi, une mentalité qui diffère de celle des générations précédentes. Ainsi, lorsque les millennials deviennent parents, ils cherchent un équilibre. Le désir de ne pas passer toute la journée enfermé au bureau est palpable. Travailler en tant que freelance offre la flexibilité nécessaire pour choisir ses heures de travail, sans être lié à une plage horaire fixe. Être parent n’est pas toujours compatible avec un horaire de 9 à 5, et travailler en freelance permet d’adapter son emploi du temps aux exigences de la vie familiale.

Avec la flexibilité du freelancing, l’équilibre entre le travail et la famille devient plus réalisable. Les millennials peuvent ainsi maintenir un bon niveau de revenu sans sacrifier leurs priorités les plus importantes, contrairement à la majorité des postes en entreprise.

Productivité

Les millennials sont reconnus pour leur intelligence et leur gestion avisée du temps, malgré les distractions constantes des médias sociaux et de la technologie. Ils comprennent que la productivité peut varier d’une personne à l’autre et qu’ils sont souvent plus efficaces en travaillant depuis chez eux que dans un bureau traditionnel. Le freelancing offre une liberté de choix quant à l’endroit où travailler, ce qui permet à chacun de trouver l’environnement le plus propice à sa productivité. Travailler en freelance permet de contourner les contraintes liées au budget de l’entreprise ou aux politiques internes, offrant ainsi un accès complet aux outils nécessaires.

Le freelancing offre la possibilité de choisir son lieu de travail, sa tenue vestimentaire, et de gérer son temps à sa convenance. Que ce soit dans un Starbucks ou sur le canapé en pyjama, l’absence de contraintes de bureau permet aux millennials d’optimiser leur environnement de travail selon leurs préférences personnelles.

Adieu à la monotonie

Les postes en entreprise étaient autrefois considérés comme plus lucratifs et attrayants que le freelancing, mais cette perception évolue. De nombreux freelances constatent qu’ils peuvent gagner davantage en travaillant de manière indépendante. Cependant, ce n’est pas uniquement une question de rémunération. Les millennials sont plus enclins à renoncer à la stabilité de l’entreprise en raison de l’ennui. La génération millénaire recherche la stimulation mentale et la croissance, des éléments souvent absents des emplois en entreprise à long terme. Travailler en freelance offre une diversité de missions, permettant de choisir des projets variés en fonction de ses préférences et de changer d’orientation dès que l’ennui se fait ressentir.

Grâce à la flexibilité qu’offre le freelancing, les millennials disposent de plus de temps au cours de la journée pour acquérir de nouvelles compétences, poursuivre le développement personnel et échapper à la monotonie de la vie quotidienne.

Plus de temps gâché

La génération millénaire attache une grande importance à la valeur du temps. Avec l’augmentation du temps de trajet moyen, de plus en plus de millennials cherchent des alternatives. L’idée de passer du temps précieux dans des déplacements quotidiens est de moins en moins acceptable. Le monde de l’entreprise est souvent critiqué pour ses gaspillages de temps, tels que des réunions interminables, des discussions superflues et une redondance excessive. Les millennials, conscients du temps comme une ressource précieuse, trouvent ces pratiques inefficaces. Travailler en freelance élimine ces pertes de temps, offrant des avantages tels que des trajets réduits (la plupart travaillant depuis chez eux) et des réunions plus efficaces.

Les millennials et le freelance

La génération millénaire a parlé. Nos priorités ont changé par rapport aux générations précédentes, et nous avons tendance à valoriser notre liberté, nos familles et notre flexibilité par rapport à notre travail. Parce que nous devons encore gagner notre vie, nous avons changé la façon dont nous voulons gagner de l’argent. Travailler en freelance nous offre le luxe de notre temps et de nos préférences. Attention cependant, travailler en freelance, c’est ne plus avoir de patron, mais vous aurez quand mêmes des clients 😉

Les autres articles :

Vendre sa micro, quelles pistes pour maximiser ses profits ?

Vendre sa micro : ce qu’il faut savoir


dans la catégorie :

image vendez votre micro